Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter

Les crises d’angoisse peuvent être une expérience extrêmement troublante et handicapante à la fois, et pour lesquelles il est souvent difficile de trouver une solution durable. La prise en charge adéquate d’une crise d’angoisse nécessite une compréhension claire des causes et des symptômes, mais aussi de la gestion appropriée des conséquences psychologiques et physiologiques. Cet article fournira un aperçu des sept erreurs les plus courantes et leurs solutions possibles. De cette façon, nous pourrons reprendre le contrôle et faire face à ces situations éprouvantes avec plus de calme et de confiance.

Erreur n°1 : s’attendre au pire

Une des erreurs les plus communes que les personnes souffrant de crises d’angoisse font est de s’attendre au pire. Par exemple, si vous commencez à sentir les symptômes d’une crise d’angoisse, vous pourriez imaginer le pire scénario possible et vous mettre à paniquer. En présumant que ce scénario catastrophique va devenir réalité, vous pouvez créer une sorte de boucle d’anxiété qui est, bien sûr, très difficile à interrompre.

Lire également : 7 DIY pour améliorer votre santé mentale et votre bien-être émotionnel

Pour éviter cette erreur, il est important de se concentrer sur le présent. Plutôt que de vous inquiéter de ce qui pourrait ou ne pourrait pas arriver à l’avenir, concentrez-vous sur le moment présent et essayez de vous sentir apaisé. Essayez également de vous rappeler que vous avez survécu à des crises d’angoisse auparavant et que ce n’est pas nouveau pour vous. En comprenant que vous êtes capable de surmonter cette situation, vous devriez trouver le calme et la confiance pour y faire face plus efficacement.

Erreur n°2 : s’enfermer dans le silence

Un autre piège possible pour les personnes ayant des crises d’angoisse est de se refermer sur elles-mêmes et de refuser d’en parler à qui que ce soit. Cette attitude peut ne pas être perceptible à l’extérieur, mais elle peut être nuisible car elle empêche la personne de bénéficier de l’aide et du soutien que les autres pourraient lui apporter. En essayant de tout affronter seul, la personne peut se sentir dépassée et même découragée.

A lire aussi : Comment gérer un coup de soleil et comment l'éviter ?

Un bon moyen d’éviter cette erreur est de discuter de vos problèmes avec un ami ou un membre de votre famille que vous pouvez faire confiance et qui peut vous aider à y voir plus clair ou vous offrir une épaule amicale pour pleurer. Il peut également être utile de parler à un professionnel, comme un psychologue ou un psychothérapeute. Ces professionnels peuvent aider à identifier les causes profondes de votre angoisse et à trouver des façons de la gérer.

Erreur n°3 : Ne pas suivre un traitement adéquat

Une autre erreur commune que les personnes souffrant de crises d’angoisse peuvent faire est de ne pas suivre un traitement approprié. Il est important de comprendre que les crises d’anxiété ne peuvent pas être guéries seules et qu’un traitement médical peut être nécessaire. De même, il est important de comprendre que certains médicaments et autres traitements peuvent être nécessaires pour aider à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie.

Il est conseillé de consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale pour discuter de votre situation et des options de traitement. Vous discuterez ensemble des médicaments qui pourraient être utiles, mais vous pourrez également apprendre des techniques et des stratégies qui peuvent vous aider à gérer votre anxiété.

Erreur n°4 : pratiquer des activités dangereuses

Une autre erreur courante est de s’engager dans des activités dangereuses pour essayer de soulager les symptômes de l’angoisse. Les médicaments et l’alcool peuvent sembler offrir un soulagement à court terme, mais ils peuvent en réalité aggraver le problème à long terme. De même, des comportements à risque tels que la conduite imprudente ou l’automutilation peuvent sembler offrir un soulagement temporaire, mais ils peuvent également avoir des conséquences néfastes.

Il est important de reconnaître que ces comportements sont à la fois physiquement et psychologiquement dangereux. Au lieu de cela, essayez de vous concentrer sur des choses qui vous font réellement du bien, comme une marche, une lecture, une pratique régulière de la méditation ou une conversation avec un ami. Ces activités peuvent vous aider à réduire l’anxiété et à vous sentir un peu plus détendu.

Erreur n°5 : Ne pas prendre de pauses

Une autre erreur commune que les personnes souffrant de crises d’angoisse font est de ne pas prendre de temps pour se reposer et se détendre. Il est très fréquent, lorsque nous sommes angoissés, de nous laisser submerger par une vague d’angoisse et de travailler à un rythme effréné pour essayer d’ignorer cette sensation. Cependant, cette approche peut entraîner une surcharge de travail et peut en réalité aggraver l’angoisse, car elle ne donne pas à notre corps et à notre esprit le temps de se reposer.

Pour éviter cette erreur, il est important de prendre du temps pour se reposer et se détendre. Essayez de prendre des pauses fréquentes et de consacrer du temps à des activités relaxantes telles que la méditation, la lecture ou le yoga. Essayez de limiter votre consommation de caféine et de cigarettes et de manger des aliments sains et nutritifs. Ces petites choses peuvent aider à réduire efficacement le niveau d’angoisse et à vous aider à mieux gérer votre anxiété.

Erreur n°6 : Ne pas prendre soin de soi

Beaucoup de gens pensent qu’une crise d’angoisse est quelque chose qui peut être facilement ignoré et qu’il n’est pas nécessaire de prendre soin de soi lorsque cela se produit. Cependant, prendre soin de soi est une partie essentielle de la gestion de l’anxiété et des crises d’angoisse. Cela peut inclure des activités telles que le sommeil, le repos et l’alimentation saine. Les études montrent que les personnes souffrant de crises d’angoisse peuvent bénéficier d’une bonne hygiène du sommeil et d’un régime alimentaire sain pour maintenir leurs niveaux de stress et leur anxiété sous contrôle.

Il est donc important de veiller à ce que vous obteniez suffisamment de sommeil chaque nuit, que vous preniez des pauses lorsque vous en avez besoin et que vous mangiez des aliments sains et nutritifs. Ces mesures peuvent aider à réduire le niveau d’anxiété et à réduire le risque de crises d’angoisse.

Erreur n°7 : Négliger les sentiments négatifs

Une autre erreur fréquente est de négliger les sentiments négatifs et les pensées anxieuses. Il est très naturel de vouloir éviter ou ignorer les pensées et les sentiments anxieux, mais cela peut en réalité être contre-productif. Ignorer ces pensées et ces sentiments peut en fait entraîner une augmentation des symptômes anxieux car votre corps et votre esprit considèrent ces pensées comme des menaces et réagissent en conséquence. Il est donc important de reconnaître que ces pensées et ces sentiments sont normaux et de les accepter plutôt que de les ignorer.

Un bon moyen d’éviter cette erreur est de pratiquer la pleine conscience. La pleine conscience peut vous aider à prendre conscience de vos pensées et de vos sentiments et à les accepter plutôt que de les ignorer. La pratique de la pleine conscience peut également vous aider à prendre du recul et à remettre en question vos pensées et vos sentiments anxieux et à les voir sous un nouvel angle.

Conclusion

Les crises d’angoisse peuvent être une expérience effrayante et handicapante. Mais en prenant conscience des erreurs courantes que les gens commettent et en apportant des changements à votre vie quotidienne, vous pouvez apprendre à gérer votre anxiété et à vous sentir plus calme et plus détendu. Prévenir et éviter les situations qui déclenchent des crises d’angoisse peut également aider à réduire l’anxiété et à mieux gérer vos symptômes.

Enfin, si vos symptômes d’angoisse ne s’améliorent pas, il est important de consulter un médecin pour discuter de vos options de traitement. Ensuite, vous pourrez commencer à mettre en œuvre des changements dans votre vie et à apprendre à mieux gérer votre anxiété.

ARTICLES LIÉS